ArcelorMittal
Développement durable

Développement durable

L’Acier : un matériau écologique

Grâce à sa capacité à recouvrer ses propriétés originales même après plusieurs boucles de recyclage, l’acier est le matériau le plus recyclé au monde. Lorsqu’une construction en poutrelles laminées arrive en fin de vie, 99% des profilés peuvent être ensuite réutilisés ou recyclés. Ainsi pour le réemploi, la vie des poutres en acier peut être étendue à de nouvelles constructions ou rénovations. Pour le recyclage, 100% de la ferraille devient une matière première utilisée par la sidérurgie et contribue ainsi à une économie d’énergie allant de 65 à 95% par rapport à la filière minerais. Le réemploi et le recyclage permettent d’économiser les ressources naturelles et contribuent à un meilleur environnement. 

Les Analyses du Cycle de Vie (ACV) des poutrelles en acier telles que la Déclaration Environnementale (EPD-BFS-20130094-IBG1) se basent sur les données de World Steel Ass. et sur la méthode du « taux de recyclage en fin de vie » prenant en compte les bénéfices environnementaux du recyclage et de la réutilisation. En accord avec l’ISO 14025, ces ACV sont attestées par des organismes indépendants pour leurs conformités aux normes ISO 14040-44.

Solutions durables en poutrelles laminées

ArcelorMittal propose des solutions satisfaisant les aspects du développement durable requis par la plupart des systèmes de certification ou d’évaluation de la performance environnementale des bâtiments.

  • Aspects écologiques de la durabilité
  • Le cycle de vie d’un bâtiment regroupe les phases de production des produits, de construction, d’utilisation et de fin de vie. La performance environnementale d’un bâtiment ou des produits le constituant est l’évaluation quantitative des différents impacts générés pendant tout le cycle de vie et aussi des bénéfices du recyclage et de la réutilisation des matériaux. Suivant ce schéma, le logiciel AMECO d’ArcelorMittal calcule les impacts Réchauffement Climatique et Consommation en Energie Primaire pour les structures en acier et mixtes de bâtiments et ponts. AMECO permet ainsi aux architectes et ingénieurs de concevoir écologiquement en choisissant les solutions les plus écologiques.

  • Aspects économiques de la durabilité
  • La production industrielle garantit un haut niveau de qualité sur une très large gamme de produits et nuances disponibles telles que la qualité HISTAR. L’acier, qui combine qualité, fonctionnalité et esthétique avec des modes de construction légers et rapides, permet aux architectes et aux concepteurs de répondre à toutes les exigences. Les structures élancées permettent une diminution de la hauteur de construction et des volumes de terrassement entrainant une diminution des couts de matériaux, de transport et de construction. Les coûts de cycle de vie prouvent la compétitivité et la durabilité des constructions en acier ou mixtes. 

  • Aspects socioculturels de la durabilité
  • Les ouvrages en acier constitués de profilés laminés à chaud offrent à l’utilisateur le moyen de concevoir des structures transparentes aux lignes allégées, robustes et sûres. L’environnement d’une structure en acier constitue un milieu sain car l’acier ne dégage pas de substances dangereuses. Il ne présente donc aucun danger pour la santé des êtres vivants.

  • Aspects techniques de la durabilité
  • Les structures en acier sont capables de résister à de forts taux d’utilisation et possèdent l’avantage d’être adaptables aux possibles changements d’utilisation pendant leur service sans dommage ou perte de fonctionnalité.

  • Aspects fonctionnels de la durabilité
  • La réduction du poids des matériaux étant directement liée à la réduction des impacts environnementaux, la construction métallique offre de nombreux avantages par sa flexibilité, sa transparence et sa légèreté. Parmi les solutions durables d’ArcelorMittal, la nuance HISTAR permet en comparaison avec les nuances conventionnelles de réduire les poids des éléments et ainsi les coûts et les émissions de CO2 de l’ordre de 30 % pour les poteaux et 20% pour les poutres.

    Les systèmes mixtes à grandes portées comme les poutres slim-floor (CoSFB) ou les poutres alvéolaires ACB et Angelina réduisent jusqu'à 50% les impacts environnementaux.

  

Life Cycle Assessment of tall building structural systems

This paper summarizes the results of a two-year-long research project conducted by the CTBUH on the life cycle assessment (LCA) of tall building structural systems. The research project was made possible thanks to ArcelorMittal and the support of some of the most important structural engineering firms and players in the tall building industry.

The research analysed all life phases of a tall building’s structural system:

  • the extraction and production of its materials
  • transportation to the site
  • construction operations
  • final demolition of the building, and
  • the end-of-life of the materials

The intended application of this study is to inform the community of professionals and researchers specializing in tall buildings on the environmental performance of the most common structural systems by providing the most accurate, up-to-date analysis on two key impact categories: Global Warming Potential (GWP) and Embodied Energy (EE).

The main reason to conduct this study is that there is a lack of reliable and comprehensive information on the relevance of the construction phase for the environmental sustainability of tall buildings, and a comparison on the relative importance of selecting various structural materials and structural systems for a tall building is needed. The intended audience of this public study is the community of tall building experts involved in the ownership, development, design, planning, construction, operations consulting, maintenance, and research of tall buildings.

PDF

 

 

Products and Factory certifications

See related certificates: